La saisissante côte de la Nouvelle-Écosse

Home/Reporter autour du monde/Destinations le Québec et les Maritimes/La saisissante côte de la Nouvelle-Écosse
By Categories: Destinations le Québec et les MaritimesTags: 6.8 min read1241 wordsPublished On: 1 June 2022
0 Shares

Entouré par l’Océan Atlantique et des bras de mer, son littoral, qui s’étend sur plus de 7 600 kilomètres, est ponctuée de ports de plaisance, de sympathiques villages côtiers, de villes animées, de parcs nationaux et surtout de paysages à couper le souffle.

 

Louise Bourbonnais

 

Si on s’y rend principalement pour profiter des magnifiques plages et savourer des kilomètres de côtes vierges qui entourent la province sachez, que la Nouvelle-Écosse séduira également ceux qui savent apprécier de magnifiques paysages puisqu’elle compte plusieurs routes panoramiques. La spectaculaire route des phares est idéale pour les amateurs de kayak. Les mordus de randonnée pédestre, de golf et de voile seront tout aussi bien servis. L’observation de baleines est également une activité très populaire, d’ailleurs, des croisières pour aller à la rencontre des géants des mers sont offertes. On y va aussi pour ses sites historiques, les plaisirs de la table, se régaler de fruits de mer et pour rencontrer un peuple accueillant.

 

Coup de cœur pour l’Île du Cap-Breton

C’est l’endroit à voir absolument!

Ma carrière de reporter voyages, m’a mené vers mille et une routes panoramiques. Néanmoins, je dois admettre que la route qui entoure l’Île du Cap-Breton demeure l’une des plus spectaculaires que j’ai eu la chance d’observer et je ne suis pas la seule à avoir été impressionnée. Celle qu’on nomme le Cabot Trail, est considérée par les spécialistes de l’industrie touristique comme l’une des routes panoramiques les plus spectaculaires au monde. Longue de 300 kilomètres, la route est vertigineuse avec ses nombreuses courbes qui n’offrent aucun répit au conducteur et où des falaises élancées plongent littéralement dans l’océan. Peu importe si vous aurez par moment la frousse de votre vie, le Cabot Trail constitue un voyage en soi et mérite à lui seul le voyage. On compte une journée pour faire le trajet.

Sortez de la voiture et admirez la vue imprenable, elle est de toute beauté! Profitez-en pour rapporter les plus beaux clichés. L’endroit compte également des nombreux sentiers pédestres pour se dégourdir. On peut aussi y pratiquer le kayak de mer.

 

C’est le meilleur moyen pour découvrir des chutes, des grottes marines et des plages désertes qui ne sont pas accessibles par la route.

Le Parc national des Hautes-Terres-du-Cap-Breton et le Cabot Trail sont de véritables merveilles qui constituent les deux principaux attraits touristiques de l’île du Cap-Breton.

Parmi les 125 plages de la province, mentionnons la magnifique plage de sable fin, Aspy Bay, longue de 10 km sur le Cabot Trail.

 

À proximité, La forteresse-de-Louisbourg est un haut lieu historique à découvrir. L’endroit a été restauré et propose la plus grande reconstitution d’Amérique du Nord. Une belle façon de revivre le Nouveau Monde depuis 1744.

 

 

Les incontournables

La baie de Fundy partagée par le Nouveau-Brunswick et la Nouvelle-Écosse est réputée pour ses marées les plus hautes au monde, un véritable spectacle naturel à découvrir. Les falaises sont si impressionnantes que le tableau semble irréel.

 

C’est en Nouvelle-Écosse que l’on compte le plus grand nombre de phares au pays. S’ils font partie intégrante du paysage côtier, ils rappellent également son histoire passée. Sur les 160 phares, le plus célèbre demeure celui de Peggy’s Cove, à environ une heure de route d’Halifax.

Il s’agit du phare le plus photographié de la province. On y retrouve un monument commémoratif érigé à la mémoire des victimes de la tragédie aérienne du vol de Swissair survenu en 1998.

 

Faites un détour vers Lunenburg une ville maritime à voir le long de la route des phares. Ses maisons aux couleurs flamboyantes rappellent certains villages d’Écosse de l’autre côté de l’Atlantique.

L’endroit a d’ailleurs été proclamé, site du patrimoine mondial de l’UNESCO. C’est aussi l’endroit pour visite le Bluenose II, une réplique du légendaire Bluenose conçu pour la pêche en 1920, échoué sur un récif près d’Haïti en 1946. Ce voilier qui peut se vanter d’avoir la plus grande voile principale du monde, est surtout célèbre pour ses glorieuses courses et le symbole du Canada. Il est la figure emblématique de la pièce de 10 cents.

 

Halifax

Sa capitale, Halifax, demeure l’une des destinations les plus visitées de la province tant pour son dynamisme que sa culture. Il s’agit de l’un des plus grands ports de pêche au monde qui abrite une importante base navale militaire.

Les amoureux d’histoire voudront faire un arrêt au Musée maritime de l’Atlantique, où l’on peut observer une collection d’objets récupérés de l’épave du Titanic.

Une visite de la Citadelle-d’Halifax s’impose également.

Quant à sa promenade touristique longue de quatre kilomètres sur la rive Atlantique est l’endroit parfait pour flâner, explorer les musées, faire quelques boutiques, visiter son imposant port ou profiter de la table en dégustant des fruits de mer dans l’un des restaurants face à la mer permettant de contempler le coucher du soleil. En soirée, pourquoi ne pas tenter sa chance au Casino d’Halifax?

 

Comment s’y rendre?

Plusieurs vont opter pour un vol de Montréal-Trudeau vers l’aéroport d’Halifax. Via Rail propose un service ferroviaire de Montréal vers Halifax, un long trajet de 21h. On peut aussi s’y rendre en voiture. On compte environ 13 heures de route entre Montréal et Halifax. Si vous avez l’intention de voyager au Nouveau-Brunswick ou à l’Île-du-Prince-Édouard, on peut, de part et d’autre, rejoindre la Nouvelle-Écosse facilement via la route ou en empruntant un service de traversiers.

D’Halifax, on peut emprunter le train jusqu’à la ville de Sydney sur l’Île du Cap-Breton. Sydney compte également un aéroport régional.

 

À savoir

– Si vous voyagez par avion ou par train pour vous y rendre, la location de voiture sur place est pratiquement indispensable pour visiter les nombreux attraits touristiques.

– On parle français à plusieurs endroits, repérez au besoin les affiches, « Ici on parle français ».

– La culture acadienne est bien ancrée en Nouvelle-Écosse, tant au niveau de la langue que ses lieux historiques.

– Assurez-vous de ne pas vous aventurer sur le Cabot Trail par temps brumeux.

– Si vous n’êtes pas à l’aise pour conduire le long du Cabot Trail, ne ratez pas cette occasion et optez pour un circuit en autocar.

– Les couleurs en automnes sont sublimes notamment le long de la Cabot Trail, où les paysages sont féeriques.

– Le climat est modéré. On emporte avec soi un chandail de laine, même en été.

– On offre différents types d’hébergement adaptés à toutes les bourses.

– Le terrain de golf Highlands Links sur l’Île du Cap-Breton, situé en bordure de l’océan, a été proclamé comme l’un des meilleurs parcours au pays et se retrouve dans la liste mondiale des tops 100.